Social Media Overlap- Social Media Policy

Pourquoi avoir une charte des médias sociaux et comment?

Dans mes perspectives pour l’année 2011, j’avais mis l’accent sur la consolidation des usages des médias sociaux au sein des entreprises. Je suis convaincue que les entités (entreprises, marques, institutions publiques, gouvernements…) décidées à entrer sur le terrain des médias sociaux et aussi se prémunir de ses dangers, doivent passer impérativement par l’élaboration de stratégies de présence, de communication et d’action sur ces nouveaux territoires.

Et comme je l’ai évoqué lors d’une récente interview, une stratégie (globale ou spécifique) efficace sur les médias sociaux doit aussi englober une politique ou charte des médias sociaux. Cette charte naît de l’historique et des valeurs de l’entité. Elle est réalisée en interne avec l’aide de prestataires expérimentés du terrain et devient, in fine, un guide de communication pour les collaborateurs proches ou lointains de l’entité, désireux se prononcer sur elle ou en son nom.

Cette action s’imbrique en amont de l’action sur le terrain des médias sociaux et doit figurer dans les préoccupations premières de chaque entité et bénéficier de l’intelligence et de l’effort collectifs de ses collaborateurs, ses premiers ambassadeurs.

Quel intérêt d’une politique/charte des médias sociaux pour une entité?

Avoir une charte des médias sociaux éclairera l’entité sur ses réels objectifs en ligne, sur la manière dont elle se voit et sur l’image qu’elle veut refléter. Elle servira aussi de ligne directrice des communications des employés, collaborateurs ou toute personne, dans le cercle proche de l’entité qui souhaite parler en son nom. C’est une sorte de code de conduite qui édicte les grandes règles de communication sur l’entité. C’est pour cela que la rédaction d’une telle charte doit être pilotée par des collaborateurs conscients à la fois des valeurs de l’entreprise et des challenges des médias sociaux.

L’intérêt de cette charte est aussi d’éclairer l’écosystème de l’entité sur ses valeurs et d’édicter certaines règles de transparence que certaines entités (entreprises et gouvernements) peinent à formuler.

Comment élaborer une politique/charte des médias sociaux?

Récemment, j’ai travaillé sur une charte d’utilisation des médias sociaux. Dans le cadre de mon intervention, j’ai réalisé la présentation ci-dessous afin de sensibiliser mes interlocuteurs d’une part, aux opportunités qui s’offrent aux entités dotées d’une charte des médias sociaux et d’autre part les éclairer sur les risques qui guettent celles qui n’ont pas encore fait ce choix.

Et vous? Voyez vous d’autres points à inclure dans une politique/ charte des médias sociaux?

En tout cas, je me tiens à votre disposition pour échanger ou collaborer de près ou de loin sur ce sujet!

Droits image de garde: http://www.flickr.com/photos/intersectionconsulting/4412472230/

Articles similaires:

7 réflexions au sujet de « Pourquoi avoir une charte des médias sociaux et comment? »

  1. Ping : Tweets that mention Pourquoi avoir une charte des médias sociaux et comment? | Digital Reputation Blog -- Topsy.com

  2. Belin

    Bonjour,

    J’ai eu connaissance de votre post par l’intermédiaire de twitter (mon profil @BelinOlivier).

    J’aimerai connaître votre point de vue sur les éléments suivants :

    1) La charte des médias sociaux doit-elle être incluse dans la charte informatique de l’entreprise ?

    2) La charte des médias sociaux doit-elle être individualisée pour faciliter sa visibilité et sa prise de connaissance par les collaborateurs de l’entité ?

    Bonne journée.

    Répondre
    1. amalbel Auteur de l’article

      Bonjour Olivier, le plus important, c’est que les entités soient conscientes de l’utilité d’AVOIR une charte des médias sociaux. Peu importe qu’elle soit incluse dans la charte informatique, juridique…du moment qu’elle existe et qu’elle est accessible et compréhensible par tous les collaborateurs.
      C’est à cet effet, qu’elle se doit d’être à la fois globale, détaillée et claire.

      Répondre
  3. Ping : 32ème revue Paie, GRH & SIRH (du 24/02/2011) de Carole (22 liens)

    1. amalbel Auteur de l’article

      Merci Philippe,
      Effectivement, l’accompagnement et la sensibilisation sont les bases de nos prestations. Aujourd’hui les décideurs ont soif du web social. Cela me fait penser à Confucius: « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson »
      Former les décideurs à une nouvelle culture, celle du web social est un grand challenge. Après tout, nous sommes là pour former et non pour assister.

      En espérant qu’un jour, nous aurons l’occasion de collaborer ensemble…

      Répondre
  4. Daniel Roch

    Une charte des réseaux sociaux est effectivement un énorme plus, surtout que la présence d’une entreprise ou d’une organisation sur Internet implique que chacun s’investisse dans la stratégie sociale.

    Le soucis alors est que cette charte soit accessible et compréhensible par tous, tant au niveau des objectifs que des moyens et méthodes mises en œuvre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>