Comment concilier libre activité dans les réseaux sociaux, protection et contrôle des données personnelles, et droit à l’oubli : adopter l’application réseau social DIASPORA*.

DIASPORA* est une application à installer sur son ordinateur, libre d’accès sous licence AGPL, destinée à favoriser les échanges de données entre les internautes dans une sphère privée. DIASPORA* exploite le système d’échange PeerToPeer pour permettre l’échange des messages et des fichiers. Ainsi, les données échangées entre internautes seront stockées au niveau de leurs ordinateurs et éviter ainsi qu’elles soient stockées au niveau d’un serveur central (à l’instar de Facebook). Les données personnelles, par conséquent, ne seront ni utilisées à des fins commerciales ou autres, ni indexées par les moteurs de recherches.

La première version de DIASPORA sera publique demain, mercredi 15 Septembre et d’autres versions riches en fonctionnalités intéressantes suivront par la suite. Ci-dessous, une vidéo qui met en avant la version pré-alpha du projet.

Diaspora Message Propagation (pre-alpha!) from daniel grippi on Vimeo.

A l’origine du projet, quatre étudiants américains : Daniel Grippi, Maxwell Salzberg, Raphael Sofaer et Ilya Zhitomirskiy. Voici la vidéo où ils expliquent clairement et brièvement DIASPORA*

Diaspora: Personally Controlled, Do-It-All, Distributed Open-Source Social Network from daniel grippi on Vimeo.

A demain pour découvrir l’outil en détail!

Pour en savoir plus sur le projet : Join Diaspora.

Article Source : Diaspora, le Facebook de demain ?

Articles similaires:

A propos de l'auteur : Amine Benhamza
Amine est ingénieur en Informatique, concepteur et développeur d'applications de monitoring des médias sociaux.
Lire d'autres billets d'aminedigirep